fbpx

Le coin du jeu: pour renouer avec le vrai plaisir de jouer

Quoi qu’on en dise, les jeux de société et les jeux traditionnels plaisent aux enfants même de nos jours, où les écrans, tablettes et jeux électroniques font partie de leur environnement depuis la naissance. Mais encore faut-il que ces jeux leur soient aisément accessibles! La solution : le coin jeu, que l’on aménage dans une chambre, au salon, au sous-sol ou dans un autre espace de la maison.

Par Andrée-Anne C. Tétreault, pour Ludik Québec
Des souliers de poupée et des pions dans tous les coins du salon… Des blocs de jeu de construction dans la baignoire et des dés dans le garde-manger… Vous en avez assez? Peut-être est-il temps, en cette période de grand ménage, de créer un coin jeu pour vos petits mousses. Sans garantir que les jouets seront toujours bien rangés et au bon endroit, un tel espace aura l’avantage d’offrir à l’enfant un espace bien à lui, où seront regroupés tous ses jeux et ses jouets favoris, auquel il aura facilement accès.

Quel espace consacrer au coin jeu?
Tout dépend de votre espace de vie et de l’âge de l’enfant. Les petits de moins de 4 ans aiment la compagnie des adultes et ne resteront sans doute pas au sous-sol pour jouer quand papa ou maman est à l’étage. Ils iront au sous-sol chercher un jouet, puis remonteront pour jouer en votre compagnie. Mais à 6 ou 7 ans, quand on veut dessiner, discuter ou jouer à la poupée entre copines, un bel espace au sous-sol est toujours le bienvenu.

Vous habitez un appartement? Réservez un coin du salon aux jeux des enfants. Installez une petite table et des chaises, une petite étagère et des bacs en plastique et le tour est joué. L’important est que les jeunes aient aisément accès à leurs jeux et à leurs jouets et – entre parents, on peut bien se le dire – qu’ils puissent se détourner un peu des écrans. On devrait donc laisser ordinateurs, tablettes, télé et consoles de jeu vidéo loin de cet espace dédié au plaisir du jeu.

À chaque zone son activité
Quels types d’activités préfèrent votre enfant? Il est important d’en tenir compte en aménageant le coin jeu. Prévoyez par exemple une table assez grande pour accueillir les planches des jeux de société, et assez d’étagères pour les ranger. Pour les artistes en herbe, des tablettes et des bacs de plastique où mettre les pinceaux, les ciseaux, la colle, les bouts de ficelle et tout le reste feront nécessairement partie des indispensables. Pourquoi ne pas ajouter aussi un chevalet, et un crochet au mur ou une petite patère pour y mettre un tablier ou une grande chemise à enfiler pour faire de la peinture?

Si l’espace le permet, on crée des zones différentes pour chaque activité – bricolage, jeux de construction, poupées, jeux de société et casse-tête. Sinon, on mise sur un aménagement polyvalent, que l’on pourra modifier au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Un espace pour apprendre par le jeu
Il est bien loin le temps où jeux éducatifs rimaient nécessairement avec blocs en bois ou jeu-questionnaire lassant même pour les plus âgés. En effet, les jeux de société et les jeux d’apprentissage d’aujourd’hui connaissent un net regain de popularité, et ce n’est pas pour rien : ils sont colorés, amusants, souvent drôles et surtout, les enfants les adorent!

En plus, ils leur permettent d’acquérir une foule de compétences qui vont bien au-delà des lettres et des chiffres. Ils aident à la concentration, permettent de développer ses habiletés sociales, stimulent la mémoire et contribuent à apaiser le stress.

Sans compter qu’en jouant à des jeux traditionnels, on passe du bon temps en famille, on rit et on apprend à s’entraider, on peaufine ses compétences en résolution de problème… et on apprend à faire preuve de patience, car chacun doit attendre son tour!

Bref, les jeux traditionnels possèdent des qualités qu’aucun jeu sur écran, auquel on joue souvent en solo, ne peut apporter au développement de votre enfant.

Faire de bons choix
Lors de l’aménagement de l’espace de jeu, il est essentiel de prévoir quelques tablettes pour des jeux de diverses catégories : apprentissage et association, mathématiques de base, couleurs et chiffres, ainsi de suite.

Avec le choix considérable dont on dispose aujourd’hui, il est facile de proposer aux jeunes un bel éventail de jeux auxquels vous pourrez participer vous aussi. Feuilletez les magazines de consommation… Rendez-vous sur les forums Internet… Lisez les commentaires d’autres parents… Vous n’aurez aucune difficulté à repérer rapidement les jeux qui plaisent le plus aux jeunes et qui favorisent le mieux leur apprentissage.

Le plaisir commence dès qu’on ouvre la boîte
Lorsque vous ouvrez la boîte du nouveau jeu, laissez l’enfant en manipuler les composantes au lieu de passer directement aux règlements du jeu comme tels. Laissez l’enfant manipuler les pions, regarder les images sur les cartes, apprivoiser la planche de jeu. Lisez les règlements avec lui. Déjà, l’apprentissage commence! Jetez les dés : ils permettent d’additionner et de s’exercer à compter. Il est prouvé scientifiquement que les enfants apprennent mieux avec des techniques qui laissent une place au plaisir.

Le professeur David Pierfy, de l’Université de Rider, au New Jersey, a démontré dans une étude que les enfants retiennent beaucoup mieux l’information avec des jeux qu’avec des techniques d’apprentissage traditionnelles.

Alors, qu’on parle de jeux de vocabulaire, de mathématiques, d’énigmes, d’associations ou autres, avec un jeu de table, votre enfant sera toujours gagnant.

Quelques conseils pour bien choisir les jeux de votre enfant

1. Penser à son âge.
Un jeu trop difficile découragera les petits et à l’inverse, un jeu trop simple ennuiera les plus grands. Heureusement, plusieurs bonnes compagnies québécoises offrent des jeux pour les petits à partir de 3 ans. Fiez-vous à l’âge figurant sur les boîtes : vous ne vous tromperez pas.

2. Connaître ses goûts.
Il a peur des animaux préhistoriques… ou les adore? Elle aime les contes de fées… mais les sorcières l’effraient? Tenir compte des goûts de l’enfant est essentiel. Et rien ne vous empêche de choisir un jeu de course automobile pour votre fillette qui raffole des voitures!

3. Choisir selon le tempérament de chacun.
Il y a des jeux compétitifs, des jeux de collaboration, des jeux de stratégie et d’autres qui font appel au côté artistique ou à la passion pour les chiffres ou pour la lecture. Bref, il existe de bons jeux conçus au Québec pour plaire à tous les types de personnalité!